Visiter Hawaii : que faire sur les îles de Maui, Kauai, Big Island et Oahu?

Direction les îles de Hawaï pour 17 jours de rêve, trop peu à mon goût pour découvrir ce merveilleux archipel de 137 îles. Ses îles sont réputées pour de longues plages de rêve au sable doré, rouge ou noir, des rivières de lave, une culture ancestrale et mystérieuse, des vagues et des surfeurs mythiques, des jungles émeraudes décorées de cascades et des falaises vertigineuses complètent le tableau.

Situé au cœur du Pacifique, l’archipel autrefois habité par des peuples Polynésiens, est resté coupé du reste du monde jusqu’à l’arrivée de l’explorateur britannique James Cook en 1778, qui le baptise Îles Sandwich. En 1941, l’île d’Oahu est sous les coups des projecteurs lors du tristement célèbre attaque de Pearl Harbor. En 1959, « the Aloha State » devient le 50e et dernier État américain. De tradition démocrate, Hawaï est le lieu de naissance du 44e président américain, Barack Obama.

Aujourd’hui encore, on sent le mélange de nombreuses influences culturelles, entre sa propre culture ancestrale polynésienne et les apports nord-américains et asiatiques.

Que vous ayez envie de jouer aux Robinsons Crusoe des temps modernes ou collectionner les hôtels et golfs de luxe, « The Aloha State » mérite qu’on s’y attarde plusieurs semaines, le temps de découvrir ses îles, qui ont chacune leur propre personnalité. Il y a six îles principales à visiter à Hawaii : Kauai, Oahu, Molokai, Lanai, Maui et l’île d’Hawaii.

De notre côté, nous avons opté pour Kauai, Big Island / Hawaï, Maui et Oahu.

Oahu

Aloha ! Bienvenue à Honolulu, la capitale du 50e État américain, sur l’île d’Oahu. Découvrez l’île surnommée le « cœur d’Hawaii » où l’atmosphère cosmopolite à l’américaine se mélange à la douceur de vivre à l’hawaïenne. Votre hôtel est forcément situé à Waikiki, plage mythique de l’archipel. Bien que Oahu abrite la capitale de Honolulu et les trois quarts de la population de l’archipel, elle est tout aussi luxuriante et authentique que ses voisines.

Après la découverte des vestiges de guerre de Pearl Harbour, poursuivez vers la côte nord, restée sauvage, qui attire les surfeurs des quatre coins du monde venus chercher « la » vague. En hiver, les surfeurs se rendent dans ce littoral pittoresque pour tester des vagues de la taille d’immeubles et les meilleurs d’entre-eux se retrouvent à la Triple Crown of Surfing, une compétition professionnelle qui a lieu du 12 novembre au 20 décembre, au parc AliiBeach de Haleiwa, à Sunset Beach et à Banzai Pipeline.

Pour les amateurs et amatrices du shopping, le luxueux Waikiki Plaza et les alentours devraient contenter les plus exigeants d’entre vous. C’est une sorte d’Avenue Montaigne en bord de mer, avec limousines blanches et monsieurs portant le panama.

Il y a bien plus d’activités sur l’île de Oahu, des musées à visiter comme l’ancien palais royal d’Iolani Palace, des sites inoubliables comme la Valley of Temples qui abrite le magnifique temple bouddhiste de Byodo-in Temple, la côte sauvage et verdoyante de Kaneohe Bay…

A vous de les découvrir, car nous y sommes restés à peine deux jours, préférant passer plus de temps sur les autres îles.

Kauai

Na Pali Coast vue du bateau

Cap sur l’île de Kauai, qui donne son parfum préhistorique à « Jurassic Park », ou encore son atmosphère angoissante à la série « Lost »…

Nous sommes arrivés après la nuit tombée et le silence était à peine interrompu de temps à l’autre par des crickets. La nuit était parfumée, une senteur entêtante de fleurs de tiare mélangée à l’odeur de terre humide tropicale. Et pour compléter le tableau, le plus beau ciel étoilé que je n’avais pas vu depuis l’Australie, avec aucune pollution lumineuse et le bruit des vagues qui léchaient le sable encore chaud.

Waimea Canyon

Le lendemain matin on s’est mis en route pour le spectaculaire Waimea Canyon, également appelé « Grand Canyon du Pacifique », genre de beauté brute qui vous laisse sans mots et vous fais changer vos plans pour la journée.

Située sur la côte ouest de Kauai, à une heure de route de Lihue, cette merveille géologique – d’environ 20 kilomètres de long, 2,4 kilomètres de large, et 838 mètres de hauteur – arbore des falaises abruptes aux tons rouges, verts, bruns et oranges.

Il est possible d’explorer les différents sites au volant de votre véhicule en observant les panoramas depuis les points de vue. C’est la version pour laquelle on a penché, au volant de notre Mustang rouge décapotable, les cheveux au vent.

Pour y accéder, il faudra emprunter la route 550 jusqu’à Waimea Canyon, puis celle de Puu Hinahina Lookouts. Ou il vous faudra vous aventurer dans les profondeurs de la gorge, dans une ambitieuse randonnée de 4 kilomètres, la Kukui Trail.

Petite astuce : pensez à vérifier la météo avant d’y aller, car une journée nuageuse peut vous priver de panoramas magiques.

LA NA PALI COAST 

Après le Waimea Canyon, je vous invite à découvrir la beauté extraordinaire de la Na Pali Coast, côte rocheuse qui se caractérise par des falaises cannelées qui s’abîment brusquement dans le Pacifique bleu, des vallées luxuriantes, une forêt dense et des criques de sable blanc encore sauvages.

Pour celles et ceux d’entre vous qui aiment les randonnées, je vous invite à découvrir le plus bel itinéraire de l’Etat, le sentier de 35 kilométres de Kalalau. A l’origine construit au milieu des années 1800, le sentier comporte des lacets étroits, des descentes abruptes et des virages saisissants. Sur le chemin, profitez-en pour découvrir les spectaculaires Anacardier Falls, hautes de plus de 90 m. Après avoir parcouru cinq vallées, le chemin se termine sur les sables d’or de la page de Kalalau.

Attention, cette randonnée n’est pas pour tout le monde ! Il faut être bien équipés et prévoir des vêtements de pluie, des produits anti-moustiques et crème solaire et suffisamment d’eau. Même si vous ne prévoyez pas de camper, un permis est officiellement requis pour randonner au-delà de Hanakoa (voir sur www.hawaiistateparks.org/camping). Réservez votre permis le plus tôt possible, jusqu’à une année à l’avance. Nous n’avons pas pu faire cette randonnée, car on n’avait pas le permis.

Tips

Des excursions en bateau ou kayak sont également possibles, elles vous amènent au pied des falaises ou près des grottes marines cachées et des plages éloignées. Nous avons opté pour une excursion en catamaran de 4 heures dans l’après-midi avec l’équipe de https://www.napalicatamaran.com. Une super belle expérience, on a eu un temps exceptionnel et on a pu entrer dans les grottes, on a fait du snorkeling, nagé avec les tortues, vu des dauphins… Je recommande chaleureusement. Il faut compter $250 par personne.

Cependant, certaines zones sont inaccessibles par la terre ou par les eaux. Embarquez à bord d’un hélicoptère pour découvrir les majestueuses chutes de Manawaiopuna, emblématiques du film « Jurassic Park ». C’est incontestablement une expérience à ne pas manquer et c’est le seul regret que nous avons de ce voyage, ayant choisi de prendre l’hélicoptère sur Big Island.

Vallée de Hanalei

Champs de taros, Hanalei

Hanalei est une paisible ville de bord de mer, située sur la côte Nord de l’île, au cœur de la baie d’Hanalei. Piégée entre les montagnes verdoyantes et les eaux turquoises de la plage, la vallée d’Hanalei offre une des plus belles vues de Kauai, surtout depuis le belvédère, une véritable mosaïque de cultures, notamment de taros.

Poipu beach

Sur la côte Sud, le littoral de Poipu Beach Park accueille de belles plages de sable blanc où l’on retrouve des hôtels nichés dans un écrin de verdure. C’est un excellent point de vue pour observer des baleines à bosse pendant leur migration de décembre à mai. Des phoques moines ou encore des tortues vertes sont très fréquemment observés sur la plage en journée. Essayez-vous au bodyboard à Poipu. Poipu est également idéal pour faire du snorkeling et découvrir une variété de poissons colorés.

Big Island

A une heure de vol de Kauai vous atteignez Hawaii, la Big Island, couronnée par deux volcans géants, dont l’un exhale ses flots de lave jusqu’à l’océan, un spectacle inouï. Big Island abrite cinq volcans qui, pendant un million d’années, ont contribué à la création de son territoire. Du plus vieux au plus jeune, ils se nomment : Kohala, Mauna Kea, Hualalai, Mauna Loa et Kilauea.

KILAUEA 

Des étendues désertes de lave noire aux éblouissantes forêts tropicales embrumées, le parc national des volcans d’Hawaï est véritablement une terre des contrastes. Les 17 kilomètres de le route Crater Rim circulent le long de la caldeira au sommet de Kilauea, l’un des volcans les plus actifs au monde. Si vous faites la randonnée, arrêtez-vous au Steam Vents, où l’on peut observer la vapeur qui s’élève des entrailles de la Terre, et au Thurston Lava Tube, un tunnel de 500 ans qui abritait autrefois torrent de lave fondue.

C’est ici que réside Pele, la déesse du feu. Les Hawaïens lui offrent lei (colliers) de fougères, feuilles de ti, bouteilles d’alcool.

En 2018, le Kilauea a explosé à plusieurs endroits dans le Sud-Est de l’île. Une vingtaine de fissures ont laissé échapper d’importantes coulées de lave. Le volcan propulsait des cendres jusqu’à 9 000 m dans le ciel. On ne peut plus voir de lave active à l’œil nu depuis cet épisode. Lors de votre visite au Parc national des Volcans, certains sites et chemins de randonnée peuvent être fermés temporairement, renseignez-vous à l’avance.

Notre expérience fût très différente, je ne vous cacherais pas que j’ai été déçue, je rêvais de prendre des photos de la lave incandescente et la fumée s’élever au ciel… Pour moi, ça devait être un des moments forts de ce voyage. Néanmoins, j’étais déçue par rapport aux attentes que j’avais en quittant la France, et non pas par les paysages que nous avons survolés en hélicoptère.

L’hélicoptère en soi a été une sacré expérience, nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir avoir l’hélico que pour nous sans payer la privatisation (merci à notre hôte, Nina pour cela), et on a demandé de voler sans portes avec moi sur la place du copilote. Je n’avais jamais pris d’hélicoptère avant, et voler sans portes c’est assez mouvementé et impressionnant. Nous avons survolé des déserts d’onyx à perte de vue, ponctuées d’oasis vertes et des cascades et la vue était saisissante. Nous avons suivi le bord de mer aussi, et j’ai beaucoup aimé les contrastes entre l’océan, la lave noire et la verdure. Le point fort pour moi, ça a été le cratère de Kilauea. Au-dessus du cratère, on sentait l’odeur du souffre et à un moment donné j’ai eu l’impression d’être un sniper dans un film d’action, je me suis retrouvée suspendue au dessus du cratère dans le vide, soutenue que par les sangles de mon siège, le pilote ayant incliné l’hélico pour que j’ai le meilleur angle pour les photos!

Nous avons volé avec https://paradisecopters.com, une compagnie très sérieuse et avec une bonne réputation sur l’île. Le prix de l’option que nous avons choisi était de $329 par personne et nous avons volé de l’aéroport de Hilo.

MAUNA KEA 

Situé au centre de Big Island, le Mauna Kea est le plus haut volcan de l’île. Ce volcan endormi culmine à 4 205 m d’altitude. Apparu il y a environ 4 500 ans, son sommet a été recouvert par des glaciers et une toundra polaire s’y est installée. C’est le seul volcan hawaiien connu pour être givré. Dans la mythologie hawaïenne, le Mauna Kea abrite la déesse des neiges Poli’ahu. Aujourd’hui, le Mauna Kea abrite le plus grand observatoire du monde pour l’astronomie. De nombreuses équipes de recherche opèrent sur les 13 télescopes situés au sommet du volcan. Les visiteurs aiment s’y rendre pour admirer le ciel nocturne. Ne manquez pas une excursion au Mauna kea au lever ou au coucher de soleil. Il fait froid, mais le ciel est magnifique, et l’environnement tout à fait surprenant.

Maui

HALEAKALA NATIONAL PARK

Focus sur Maui, dernière destination à Hawaï et notre coup de cœur. Maui, aussi connue sous le nom de « l’île vallée », est la deuxième plus grande île hawaïenne. L’Ouest de Maui abrite des stations balnéaires et offre la possibilité de faire une multitude d’activités. Ka’anapali et Kapalua sont prisées pour leurs terrains de golfs et leurs magnifiques plages de sable blanc, idéales pour la farniente et le snorkeling. Durant la saison hivernale, vous pourrez vous essayer au surf dans la Honolua Bay.

Ne manquez pas la visite du petit village typique de Lahaina. Autrefois capitale royale de l’archipel et ville des pêcheurs de baleines, Lahaina est aujourd’hui très populaire pour ses dizaines de galeries d’art, ses boutiques et ses restaurants. Pendant les mois d’hiver, embarquez à bord d’une inoubliable excursion à la découverte des baleines depuis le port (entre novembre et mars).

HALEAKALA NATIONAL PARK 

Haleakala signifie « maison du soleil » en hawaiien. Une légende raconte que le demi-dieu Maui attrapa le soleil avec son lasso alors qu’il se trouvait au-dessus du cratère, ralentissant ainsi sa descente pour faire durer le jour.

Le lever du soleil au sommet du Haleakala, à plus de 3 000 m d’altitude reste le moment fort de notre voyage. Alors que le soleil se lève à l’horizon, un tourbillon de couleurs et de lumières se mêle à la mer de nuages et au fil des minutes voir émerger de la brume matinale l’immense cratère, lunaire à souhait, est un spectacle de toute beauté…

Situé au centre de Maui, le Haleakala National Park repose sur un ancien volcan, aujourd’hui endormi. Avec plus de 12 000 hectares de terres, le parc s’étend du désert rouge et ses roches lunaires jusqu’aux cascades et ruisseaux dans la section côtière de Kipahulu. La montée au cratère offre une succession de paysages changeants sur toute la route qui y mène. Le parc bénéficie d’une grande variété de sentiers allant des zones luxuriantes au sommet du volcan. Les randonnées vont d’une demi-heure à trois jours d’expédition pour les plus longues comme les Keoneheehee Trail où la Pipiwai Trail dans la zone de Hana.

Le parc d’Haleakala compte diverses espèces menacées. Lors de vos randonnées, vous pourrez certainement voir ou entendre le fameux « Néné », oie hawaiienne et emblème de l’Etat.

Pour assister au lever de soleil sur Haleakala, vous devez réserver sur http://www.recreation.gov ($1,50 par voiture). Pour entrer dans le parc, vous présentez la réservation et une pièce d’identité avec photo. Une fois sur place, une autre taxe d’environ $25 reste à payer. Et pour mettre toutes les chances de votre côté et avoir les meilleurs conditions, je vous conseille de réserver 3 jours d’affilée, comme ça, en fonction de la météo sur place, vous déciderez du jour le plus propice. Prévoyez d’arriver au sommet une heure avant pour voir le monde s’éveiller et preparez-vous à des températures glaciales. Si vous n’avez pas de veste d’hiver, prenez une couverture chaude à l’hôtel. J’étais en robe et veste en cuir et je peux vous dire que j’ai rarement eu si froid.

L’EST & HANA 

Le long de la côte Est de Maui se trouve la légendaire « Road to Hana ». La route commence dans la ville de Kahului et serpente le long de la côte pendant 83 km. Dépliez la capote, montez le son (Bruddah Iz ou John Cruz de préférence), et vous êtes prêt pour l’autoroute Hana (autoroute 36 et 360).

Promesse d’une belle aventure avec ses 59 ponts et ses 620 virages, l’incroyable route vous amène à Hana, une petite ville sur la côte est où tout le monde s’appelle par son prénom et où la culture hawaïenne y est très vivante. De l’aéroport de Kahului, sans s’arrêter, l’escapade est d’environ deux à trois heures. Mais vous vous voudrez arrêter souvent.

Nagez dans les bassins des cascades du Puaa Kaa State Wayside Park (entre les balises 22 et 23), ou faites le plein de noix de coco, de papayes ou du pain aux bananes fraîchement préparé à l’un des nombreux stands de fruits en bordure de route. Près de Hana, arrêtez-vous à Kahanu Garden pour admirer le Piilanihale, l’un des plus grands temples hawaïens de l’Etat.

Toujours dans les environs de Hana, vous pourrez faire du snorkeling au bord de la plage de sable noir du Waianapanapa State Park. Ne manquez pas la plage de sable rouge qui est un secret bien gardé. Découvrez et baignez-vous dans les Pools of Oheo, piscines naturelles alimentées par l’eau des Waimoku Falls.

LE SUD ENSOLEILLÉ DE MAUI 

Sur la côte Sud-Ouest de Maui, vous trouverez la zone la plus ensoleillée et la plus sèche de l’île. Découvrez la ville de Kihei, nagez, surfez, faites du kayak et tentez d’apercevoir des baleines à bosse à la surface de l’océan depuis les plages de Kihei.

Profitez de l’environnement idyllique de Wailea, notre plage coup de cœur sur l’île. Cette station balnéaire luxueuse, bordée par des eaux turquoise, est connue pour ses cinq belles plages et ses parcours de golf réputés qui accueillent de nombreux championnats.

Un peu plus au Sud, le Makena Beach State Park abrite l’une des plus grandes plages de Maui.

Tips

Y aller

Vols avec escale à Los Angeles ou San Francisco depuis la France. Pour un départ fin août billets réservés début février, nous avons payé environ 900 € pour un aller-retour avec une escale à Los Angeles et un voyage d’une vingtaine d’heures. Pour un départ de dernière minute, il faut compter environ 1400€.

Pensez à louer une voiture sur les îles, à l’exception de Oahu, vous n’avez pas de transport en commun. Kauai et Maui ou Oahu se font très bien en décapotable pour vivre l’american dream et sur Big Island, privilégiez plutôt un 4×4.

Où dormir ?

J’ai écrit un article spécifique à ce sujet, plus de détails par ici: Hawaï pratique.

Où manger ?

J’ai écrit un article spécifique à ce sujet, plus de détails par ici: Hawaï pratique.

Climat

MoisJFMAMJJASOND
T° air max272726272929303030302827
T° air min181819192122222222212019
T° eau242424242526262627272625
Climat

De mai à début octobre, c’est la saison la plus chaude et la plus ensoleillée, en particulier sur les côtes occidentales ou côtes « sous le vent ». L’hiver, les pluies sont plus fréquentes et plus marquées, et le ciel est globalement plus nuageux. 

Formalités administratives : Passeport électronique ou biométrique valide 6 mois après la date de retour. Visa obligatoire ESTA, à prendre sur le site officiel https://www.france-esta.fr .

Heure : – 11 heures l’hiver, – 12 heures l’été

Langues: Hawaïen, anglais

Monnaie: Le Dollar Américain – USD. Pensez à demander une option internationale pour votre carte bleue avant votre voyage, afin de ne pas avoir des frais bancaires lors du retrait ou des paiements par carte. Aussi, si vous voulez privilégier les espèces, je vous conseille à demander à votre banque directement des dollars, car une fois sur place le taux de change n’est pas du tout intéressant et les banques plutôt rares.

Électricité: 120 Volts, prises de type A / B – adaptateur nécessaire

Si vous êtes déjà allés à Hawaï, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous. Sinon, préparez vos bagages :).

6 commentaires sur « Visiter Hawaii : que faire sur les îles de Maui, Kauai, Big Island et Oahu? »

  1. Très beau carnet de voyages, avec des récits prenants, des tips et des conseils, des faits historiques et remarquables. J’ai envie de découvrir les prochaines destinations (et je sais qu’il y en a venir !) et surtout, je sais où trouver plein d’infos et d’idées pour mes futures escapades ! Un grand merci.

    J'aime

    1. Un grand merci à toi d’avoir pris le temps de me faire un retour, cela me fait très plaisir! Ravie que cela t’inspire et te donne des idées!
      Oui, j’ai des idées pour des prochaines destinations bien précises, mais avec cette crise sanitaire, cela va devoir attendre :(. En attendant, je vais continuer à partager mes coups de coeur passés et aussi nos balades en Provence cet été.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :