Italie, road trip de rêve au Lac de Côme

« Je ne connais pas de contrée plus manifestement bénie du ciel ; je n’en ai point vue où les enchantements d’une vie d’amour paraîtraient plus naturels ». Franz Liszt décrit avec des mots enflammés le Lac de Côme, où il vécu une idylle avec la comtesse Marie d’Agoult en 1837. Son séjour sur les rives du Lac lui inspira notamment sa célèbre Sonate à Dante

Vue de la Villa Monastero, Varenna

« Rien d’aussi beau ne peut se voir au monde,
du moins pour mon coeur.
A quoi bon aller si loin chercher le bonheur,
il est là sous mes yeux ! »

La Chartreuse de Parme-  Stendahl

Le « lac sublime » de La Chartreuse de Parme de Stendhal a déchaîné, à travers les siècles, les passions. Pline l’Ancien, Flaubert, Fitzgerald, Verdi, Luchino Visconti, Liszt, Maria Callas et, plus récemment, George Clooney, ont été séduits par le « Lario« , nom italien du lac. 

Lieu fréquenté par les aristocrates depuis l’époque romaine, le lac est toujours une destination touristique privilégiée. Aujourd’hui encore, avec un climat d’une grande douceur, des villas patriciennes agrémentées des jardins magnifiques et d’adorables villages de pêcheurs nichés au pied des montagnes, le 3e plus grand lac d’Italie, continue à subjuguer les voyageurs.

Le Lac de Côme se trouve en Lombardie, dans le nord de l’Italie, à environ 45 km au Nord de Milan, Avec une profondeur maximale de 418 m, un pourtour de 170 km et une superficie de 145 km2 , le lac est adossé aux contreforts des Alpes. Il a la forme d’un Y renversé, avec trois fines branches qui se rejoignent à la station balnéaire de Bellagio. 

A mon sens, le lac de Côme est particulièrement agréable à découvrir au printemps ou à l’automne, quand la nature le pare de ses plus beaux atours et loin de la saison touristique. J’ai eu la chance d’y aller deux fois, en mai 2013 et en septembre 2020 et je suis toujours sous le charme de son fascinant paysage aux milles nuances: eaux vertes et turquoises, reliefs aux parois rocheuses recouvertes de forêts, villages bâtis de pierres, des jardins exceptionnels …

La seule formation insulaire du lac est l’île Comacina, au passé prestigieux. Au Moyen Âge, l’île était une forteresse indépendante, mais dès nos jours il ne subsiste que quelques bâtiments, dont l’église du XVIIe siècle de San Giovanni et l’auberge avec restaurant attenant où séjourna Alfred Hitchcock.

Côme

Habitée depuis l’âge du bronze, la ville de Côme fut fondée par les Romains au IIe siècle avant notre ère sous le nom de Novum Comum. Les célèbres Romains Pline l’Ancien et Pline le Jeune y naquirent. Aujourd’hui, avec ses 83 000 habitants, c’est la ville la plus importante de la région du lac.

Par ailleurs, c’est un bonne porte d’entrée pour visiter le lac de Côme en arrivant de Milan par la autostrada dei laghi. Son vieux centre, entouré de remparts, est entièrement piétonnier.

Autrefois mondialement réputée pour son commerce de la soie, depuis les années 1990, c’est le tourisme qui fait vivre la ville. Construit du XIVe au XVIIe siècle, le Duomo de la cathédrale Santa Maria Assunta avec son magnifique portail Renaissance, est un chef-d’œuvre de l’art lombard. Autre mention spéciale pour la Piazza San Fedele avec ses maisons médiévales et son église du XIIe siècle.  

Un peu à l’écart du centre, le musée de la Soie mérite le détour. Il retrace les techniques et l’histoire de la production de la soie, dont Côme est la capitale en Italie depuis le XVIe siècle. Aujourd’hui encore, il reste plus de 400 entreprises spécialisées dans la teinture et l’impression.

Si vous avez le temps, prenez le funiculaire jusqu’à Brunate, pour avoir une vue unique sur le lac de Côme et la ville du même nom. De notre côté, comme le temps était gris, nous avons préféré prendre une glace à  Gelateria Guidi  que je recommande les yeux fermés, ma glace était délicieuse.

Cernobbio

De Côme, vous pouvez visiter le littoral occidental. A quelques kilomètres au Nord se trouve Cernobbio, petite ville renommée pour ses magnifiques demeures de luxe: Villa d’Este, Villa Erba, Villa Bernasconi et bien d’autres.

C’est à la Villa d’Este (du XVIe siècle) où Alfred Hitchcock  réalisa le célèbre film « Le jardin du Plaisir » . Aujourd’hui, elle est devenue un hôtel de luxe, un des plus renommés sur le Lario. La Villa Erba est aussi classée parmi les plus importantes villas situées sur le lac du XIXe siècle.

Quant à nous, on a adoré l’ambiance provinciale de la ville, tranquille mais élégante et sa belle promenade en bord de lac. Comme Cernobbio se situait à 10 minutes de notre hôtel, ce sont surtout ses restaurants que nous avons essayé. Nous avons pris un déjeuner et deux dîners dans trois adresses différentes et toutes excellentes. J’y retournerais dès demain !

Avec une autre adresse fétiche à Varenna, vous trouverez ci-après nos coups de coeur culinaires de cette escapade italienne (Lac de Garde compris).

Osteria del BEUC, c’est là que nous avons déjeuné un jour pluvieux des bonnes pâtes et excellente charcuterie. Une cuisine locale, des produits frais, côté déco, c’est assez simple et typique du coin, mais bon, nous y sommes allés pour la cuisine :).

Pızza(ODABAŞI), cette adresse se trouve à un deux minutes de l’Osteria del Beuc, malheureusement je n’ai pas trouvé de site internet. Nous l’avons trouvé un peu par hasard la veille à midi quand on cherchait un endroit pour déjeuner et on avait hésité entre les deux. Finalement on y est retournés deux jours après pour un dîner sur la terrasse, et l’entrée, plats et desserts, tout était bon.

La pizzeria Della Torre, meilleure pizza sans aucun doute autour du lac de Côme (enfin, de ce que nous avons testé). Charcuterie en entrée et ensuite deux pizzas différentes, le tout était excellent ! Il faut réserver en avance, le restaurant était plein à craquer, la plupart des clients étaient des locaux.

Moltrasio

C’est là que nous avons élu domicile pendant 4 jours, dans le magnifique Grand Hotel Imperiale qui fût une belle surprise. Récemment rénové, la chambre très grande, lumineuse et joliment décorée, la hall d’entrée, le jardin, la salle du petit déjeuner, la piscine, tout était beau. Coté budget, comptez 450€ sans petit déjeuner, mais l’endroit est vraiment exceptionnel et le service est au top. Un vrai 4 étoiles, à la française.

J’ai trouvé que Moltrasio était particulièrement bien situé pour visiter la Villa Balbianello et la Villa Carlotta, pour visiter Cernobbio et Como et même aller jusqu’à Menaggio d’où on a pris le bateau pour Varenne et Bellagio.

Plus au nord, il y a Laglio, charmant et tranquille village, où se trouve la demeure de George Clooney pour les curieux. C’est mignon, il y a un restaurant connu et la maison de Mr Clooney, c’est à peu près tout. Suivent Argegno, avec son centre du Moyen Age, Tremezzo et Menaggio.

Villas et jardins de rêve

Avec ses paysages grandioses et son climat agréable, le lac de Côme devient dès la Renaissance le lieu de villégiature privilégié des grandes familles milanaises. Elles font alors bâtir de somptueuses demeures, inspirées des palais toscans et des villas patriciennes de la Rome antique. Au XVIIIe et XIXe siècle, Côme passe pour le « Versailles italien ».

Des jardins somptueux prolongent le faste des palais, à la mode italienne (classique et géométrique) ou anglaise (romantique et proche de la nature). Camélias, rhododendrons, azalées, magnolias, palmiers y composent une symphonie de parfums et de couleurs. Et à mon avis, les villas sont certes magnifiques, mais ce sont surtout les jardins qu’il faut visiter, ils sont fabuleux!

Ci-après, je vais tenter de vous donner un aperçu en photos et de vous décrire ce qui vous attend sur les rives du lac.

Villa Balbianello

La Villa Balbianello a été certainement ma visite préférée de cette escapade au bord du lac de Côme. Conjuguant architecture éblouissante et panorama sur le lac, c’est l’un des plus beaux sites du lac de Côme.

Édifiée par le cardinal Angelo Durini en 1787, la Villa Balbianello fut occupée par le commandement allié à la toute fin de la Seconde Guerre mondiale. Pour découvrir l’intérieur, il faut se joindre à une visite guidée (10 personnes maxi), mais je vous assure que cela vaut la peine. La villa renferme aujourd’hui les collections de son dernier propriétaire, le comte explorateur Guido Monzino. C’était un personnage assez excentrique et on découvre des portes et escaliers secrets ainsi qu’un ascenseur : la villa était construite sur 5 étages. Collectionneur et explorateur, il a rempli sa demeure d’œuvres d’art et de souvenirs de ses aventures en Afrique, dans l’Himalaya et dans les régions polaires, des sculptures mayas…

Et le clou du spectacle, ce sont les magnifiques jardins sculptés, auxquels Monzino rendit leur splendeur. Nichée sur la pointe d’une presqu’île, c’est d’ailleurs ce qui fait le charme incroyable de cette villa : un emplacement idéal au milieu du lac de Côme d’où on a une vue absolument fantastique.

Pour accéder à la villa, deux possibilités : soit à pieds par un chemin de 1 km traversant une végétation particulièrement luxuriante, soit en prenant un bateau-taxi depuis Lenno. Je vous invite d’ailleurs à regarder un extrait de l’émission Des racines et des ailes ci-après.

Pour les fans de Star Wars, vous allez reconnaître la Loggia, lieu de tournage des scènes d’amour entre Padmé Amidala et Anakin Skywalker sur la planète Naboo (Star Wars – l’attaque des Clones)

De l’autre côté de la villa, un immense balcon-jardin vous attend avec des roses tout le long du bord. Cette partie du jardin est connue par les amateurs des James Bond puisque des scènes de Casino Royale ont été tournées ici.

Informations utiles

  • La Villa Balbianello est ouverte de 10 heures à 18 heures – Fermée le lundi et le mercredi – Transfert en bateau : 7 euros par personne – La visite du jardin et la visite guidée de la maison : 22 Euros
  • Quand : au printemps ou à l’automne de préférence
  • Où : A Lenno sur le bord du Lac de Côme, branche sud ouest.

Tremezzo

Après la visite de Balbianello, en poursuivant le long de la côte, vous allez arriver à Tremezzo et sa Villa Carlotta, connue pour ses jardins en terrasses et son musée qui conserve des œuvres précieuses d’Antonio Canova de Thorvaldsen et d’Hayez.   

La ville de Tremezzo – qui signifie « terre du milieu » offre une belle vue sur Bellagio. Cette ville empreinte d’histoire accueillait jadis les grandes familles européennes – Charlotte de Prusse – à la recherche de calme et de soleil.

Villa Carlotta

La Villa Carlotta est réputée pour son jardin botanique à l’italienne d’une superficie de 7 hectares, dont l’apogée de la floraison a lieu début mai. La villa est un palais néo-classique de la fin du XVIIᵉ siècle qui a été transformé en musée d’art. 

S’élevant sur les bords du lac de Côme, la villa a été construite à la fin du XVIIe siècle par les marquis Clerici de Milan. En 1801, la propriété passa à Giovanni Battista Sommariva, à l’époque président du Comité de Gouvernement de la République Cisalpine (1797-1802) instituée par Napoléon Bonaparte en Italie du nord. Presque 50 ans après, la Princesse Charlotte (1831-1855) et son époux, le duc Georges II de Saxe-Meiningen (1826-1914) deviennent les nouveaux propriétaires de la villa. Durant la Première guerre mondiale, la villa fut confisquée par l’État italien et confiée en gestion à la Fondation Villa Carlotta.

Chaque propriétaire a laissé son empreinte sur la villa: Sommariva était passionné par la sculpture et il a enrichi le patrimoine de la villa avec d’œuvres d’Antonio Canova et de Berthel Thorvaldsen. Quant à la Princesse Charlotte et Georges II, ils ont enrichi le parc avec de nombreuses et rares essences botaniques que nous pouvons admirer encore aujourd’hui.

Explosion de couleurs à la Villa Carlotta

En entrant dans le jardin, vous allez tomber nez à nez avec un magnifique bassin, puis vous monterez les escaliers afin de rejoindre les terrasses d’où il y une vue imprenable sur tout le lac de Côme. Mais le plus remarquable dans cette visite de la villa Carlotta reste son jardin botanique grandiose dans lequel vous pouvez facilement déambuler pendant des heures afin d’admirer les milliers d’espèces rares ou même tropicales.

Menaggio

Un peu plus au Nord de Tremezzo, le village très photogénique de Menaggio mérite une halte, avec sa promenade sur la rive d’où on aperçoit Varenne et Bellagio. La ville est connue pour avoir su préserver son architecture médiévale et des vestiges de son ancien château.

Bellagio / Jardins de Villa Melzi

Sur l’autre rive, à Bellagio, les jardins de la Villa Melzi ont enchanté Stendhal (d’ailleurs on aperçoit la Villa Melzi depuis la Villa Carlotta!) et ont inspiré Franz Liszt lors de son séjour à Bellagio en 1837.

Le sobre bâtiment néoclassique a appartenu à Francesco Melzi d’Eril, Grand Chancelier du royaume d’Italie et collaborateur de Napoléon. Côté sud, vous allez apercevoir une petite chapelle.

Au centre des deux branches sud du lac, Bellagio est surnommée la « Perle du lac de Côme ». Fondée par Jules César en 59 avant notre ère, les Romains y ont implanté la culture d’oliviers et érigé des villas de villégiature.

De nos jours, il est agréable de se perdre dans les dédales de ruelles colorées du vieux centre, en admirant des charmantes et uniques demeures, entourées de superbes parcs et encadrées par des paysages ravissants. Même le président américain,  J. F. Kennedy y a passé une journée. 

Les plus connues de ses élégantes villas aristocratiques sont la Villa Serbelloni et la Villa Melzi, célèbre pour son charmant jardin botanique. Nous avons fait le choix de visiter que la Villa Melzi.

Varenna / Villa Monastero

Varenna, l’un des villages les plus beaux et colorés de tout le Lario est une destination touristique réputée pour la Villa Monastero et son jardin botanique adjacent. Et c’est mon village préféré de tout ce qu’on a fait comme visite au Lac de Côme et au Lac de Garde. Il a un charme fou avec ses ruelles escarpées héritées du Moyen Âge (les contrade), sa passeggiata en bord de lac et ses sentiers qui s’élancent vers les sommets. Il a même un petit air d’un village des Cinque Terre, mais échoué sur les rives du lac de Côme.

De Varenna, vous pouvez grimper jusqu’au Castello di Vezio, juché sur un piton rocheux.

À Varenna même, ne ratez surtout pas les jardins de la Villa Monastero  qui forment une élégante promenade au bord de l’eau, ponctuée de massifs floraux et de statues à la mode antique. Avec la Villa Balbianello du côté de Tremezzo, ce sont mes jardins préférés. Enfin, je vous mets les photos ci-après pour vous montrer ce qui m’a séduit à Monastero.

La Villa Monastero est en fait un vieux couvent cistercien du XIIIe siècle qui fut transformée en résidence noble au XVIIe siècle. Le parc a été agrandi à la fin du XIXe siècle et sa forme finale date de 1904, en pleine époque art-nouveau. La Villa est entourée des hauts cyprès, des palmiers et autres plantes exotiques et est superbement posé au bord du lac, en offrant une panorama à couper le souffle. Personnellement, j’ai trouvé que c’était le décor le plus photogénique au bord du Lac de Côme.

Villa Monastero

Et je ne peux pas vous parler de Varenna sans partager une belle adresse avec vous, un restaurant situé sur une petite place tranquille, avec les meilleurs Linguine alla vongole (Pâtes aux palourdes) que j’ai mangé ! Le restaurant s’appelle Al Prato, je vous conseille soit d’arriver tôt, soit de réserver.

Côté pratique

Quelques adresses utiles

Villa Balbianello

Villa Carlotta

Villa Melzi

Villa Monastero

Office du tourisme italien (ENIT)

Office du tourisme du lac de Côme

Comment y aller ?

– En avion : vols directs pour Milan Malpensa et Milan Linate avec Alitalia et Air France au départ de Paris, Lyon, Marseille, Nice…

– En train : TGV quotidiens vers Milano Centrale au départ de Paris, Lyon, Dijon et Chambéry.

Trains de Milano Centrale vers Como, Lecco et Varenna. 

En voiture : nous sommes partis en voiture de Marseille, il y environ 560 km jusqu’à Moltrasio, où il y avait notre hôtel. Nous avons fait une pause à mi-chemin, à San Remo pour déjeuner et se balader un peu. Le nombre de km ne paraît pas très important, mais à noter que les autoroutes italiennes ne sont pas à 130km / h, il y a pas mal de travaux et souvent on roule à 100/h maxi … Finalement, le Lac de Côme est à 6H00 de Marseille.

Quand y aller ?

Les meilleures saisons sont le printemps (mai-juin) pour la floraison des jardins et l’automne avec de belles couleurs en septembre et surtout octobre.

⚠️ beaucoup d’établissements ferment de la mi-novembre à mars.

Se déplacer 

– Par la route : possibilité de prendre le bus, il y a plusieurs lignes au départ de Côme vers les localités du lac. Pour plus de liberté, on conseille de louer une voiture, mais attention, les routes sont étroites et sinueuses ! Ferry pour voitures entre Menaggio, Varenna, Bellagio, Cadenabbia.

– En bateau : de loin le meilleur moyen de visiter le lac. Toutes les villes sont reliées à Côme, mais les fréquences sont plus importantes avec le centre du lac (Menaggio, Bellagio, Varenna…). Infos sur www.navigazionelaghi.it 

Quant à nous, on a visité la côte Ouest du Lac, de Cernobbio à Menaggio en voiture, et de Menaggio on a pris le bateau pour faire Varenna et Bellagio, la traversée dure moins d’une demi-heure.

4 commentaires sur « Italie, road trip de rêve au Lac de Côme »

    1. Enfin j’ai réussi à finir l’article, à mettre des adresses et surtout des photos! J’espère que cela pourrait t’inspirer pour monter plus au nord de l’Italie ! 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Le lac de Côme, je l’ai découvert en 2017 (en même temps que le lac de Garde). La Villa Balbianello est une des perles du tour du lac; de plus, la petite maison de George Clooney, la Villa L’Oleandra, n’est pas loin, mais tu ne nous dis pas s’il t’a invité à prendre un Nespresso! 😉
    C’est vrai aussi que les bateaux-navettes sont super pratiques pour se déplacer autrement et gagner du temps et des km! Pour ma part, j’avais fait le trajet Varenna-Bellagio.

    J'aime

    1. Bonjour Benoît, c’est vrai pour la maison des Clooney, je suis passée à coté quand je suis allée à la Villa Balbianello et Villa Carlotta, et non ils m’ont même pas invité prendre le café 😂. Bon, à leur décharge, avec le COVID, ils ont dû rester aux States, leur villa était fermée.
      Tu as dû mettre pas mal du temps de Varenna à Bellagio ! Nous on s’était fait avoir au Lac de Garde, on a mis des heures pour contourner le lac, du coup à Côme, on a profité de leurs bateaux pour gagner du temps:). Bonne soirée

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :