Escapade au Château La Coste

Près d’Aix-en-Provence, un domaine viticole pas comme les autres attire des milliers de visiteurs. Au-delà de la réputation de son vin, on y va pour profiter de son offre culturelle et artistique. Le domaine a intrigué même Le Monde et la Libération, qui y ont consacré chacun un article il y a quelques années.

Je connais le domaine depuis un peu plus de 5 ans et la première fois j’y suis allée pour acheter leur « Rosé d’une nuit » que j’avais essayé dans un restaurant sur Aix. Et j’ai découvert un endroit où la vigne suit le chemin tracé par l’art.

En ­général, c’est le contraire : un ­vignoble réputé élargit ses activités: chambres, restaurant, ­concerts ou expositions pour attirer plus d’acheteurs de vin. Quant au vin justement, il y a des rouges, des blancs et surtout des rosés. Logique, on est en Provence.

Pour y accéder, depuis Aix-en-Provence, il faut emprunter une route qui grimpe à travers une forêt de pins, passer le col de la Cride, descendre de l’autre côté pour se retrouver au milieu des ­vignes, d’oliviers, de cyprès, de pins et de garrigue. Une fois entré sur la propriété, notre regard est aimanté par un bâtiment épuré, sur un seul ­niveau, tout en longueur et fait de béton lisse, de verre et de métal, oeuvre de l’architecte japonais Tadao Ando. Le bâtiment semble planer au-dessus d’un plan d’eau sur lequel trône une araignée de 3 mètres d’amplitude sculptée par Louise Bourgeois.

Art Centre par Tadao Ando

Si vous aimez les œuvres d’art contemporaines ou architecturales, la promenade Art & Architecture est à faire absolument! Vous allez emprunter un sentier ponctué par 34 œuvres en plein air qui soulignent les vignobles et les chemins forestiers, sans rien perdre de la beauté naturelle.

Oeuvre emblématique du domaine, la cuverie de Jean Nouvel fut en 2008 la première installation artistique à sortir de terre au milieu de quelques 220 hectares, dont 123 de vignes. Vont suivre, entre autres, le Pavillon de musique de Frank Gehry (2008), le nid-trou noir de la Oak Room (Andy Goldsworthy, 2009), une cloche à vibrations (Meditation Bell, de Paul Matisse, 2012), une maison de cloisons métalliques multicolores (Liam Gillick, 2010), une goutte en acier miroir orientable (Tom Shannon, 2009). Sur les hauteurs, vous allez croiser les renards dorés de Michael Stipe et entrer dans des pavillons étranges (pavillon cubique monolithique (Tadao Ando, 2008-2011).

Les ­artistes invités à s’exprimer sur cette terre provençale sont de renommée internationale : Louise Bourgeois, ­Richard Serra, Hiroshi Sugimoto, Alexander ­Calder, Sean Scully, Lee Ufan, Jean-Michel Othoniel, Tadao Ando …

Le Pavillon de musique de Frank Gehry

Mais qui est derrière le château La Coste ? Sur leur site Internet, vous ne trouverez pas un mot sur le propriétaire. Visionnare mais invisible, collectionneur d’art ayant fait fortune dans l’immobilier, le propriétaire est un homme d’affaires Irlandais aussi aisé que discret. Il s’appelle Patrick McKillen ou « Paddy » comme il est surnommé par ses employés et il a acheté La Coste en 2004.

Parlons aussi du vin, car même s’il n’est pas l’unique ADN du La Coste, initialement c’est par son « Rosé d’une nuit » que j’ai été séduite.

A La Coste, on fait du vin depuis 200 ans avant Jésus-Christ: les Grecs, les Romains, des moines et des comtes provençaux sont passés par là. Mathieu Cosse, copropriétaire à Cahors du domaine Cosse-Maisonneuve, est recruté par McKillen en 2006 pour faire progresser le vin, car il n’était pas à l’hauteur: « On ne peut pas avoir de grands artistes et de petits vins. » 

Le domaine en Juin 2020

Dans un article paru dans Le Monde, Mathieu Cosse dit simplement : « Le vin est une sculpture. » c’est-à-dire que 90 % du travail est sur la ­vigne. Depuis 2009, les vins du Château La Coste ont le label « Agriculture Biologique » et le vignoble est désormais travaillé en biodynamie.

Légendes d’automne

Contrairement à la plupart des vignerons en Provence qui font souvent 80 % de rosé, à La Coste, le pari a été pris de faire 45 % du rosé, 35 % de rouge et 20 % de blanc. Trois couleurs, trois gammes par couleur : ­Pentes douces, qui est le cœur de gamme, Grand Vin et Le blanc, le Rouge ou Le Rosé et bien sur le Rosé d’une nuit. Le rosé est à 14 degrés de moyenne. « On fait des rosés de bouche : finesse, complexité, fraîcheur aromatique, équilibre. »  dixit Mathieu Cosse. Dernièrement la gamme a été enrichie avec un rosé pétillant, La Bulle.

Vous trouverez également du vin rouge argentin, de la région de Mendoza. Le Malbec est exceptionnel!

Côté restauration

Francis Mallmann

C’est mon adresse fétiche en Provence. Une cuisine qui met à l’honneur le savoir-faire argentin avec des produits du terroir provençal: poisson méditerranéen rôti au four d’argile, des légumes et herbes de Provence cuits à la manière de «Rescoldo», des glaces faites maison et des crêpes au dulce de leche et surtout le boeuf à la sauce chimichurri, un régal pour les amateurs de viande! Et pour la déco, l’inspiration vient des couleurs utilisées par Cezanne dans son atelier à Aix en Provence.

Le Restaurant Villa La Coste

Un cadre magnifique avec vue sur les vignes et une cuisine avec des produits frais de saison en majorité de producteurs locaux ainsi que du potager dessiné par Louis Benech. Je ne l’ai pas encore testé, mais je vais sans doute essayer bientôt leur brunch du dimanche.

Le Restaurant de Tadao Ando

Hiroshi Sugimoto

C’est le restaurant que vous allez apercevoir en premier en arrivant au domaine, c’est celui qui fait partie du centre d’art. Pas encore testé, pourtant la carte à spécifique provençal et méditerranéen a l’air appétissante et met en avant les produits provenant du potager biologique dessiné par Louis Benech.

La Terrasse

Située au cœur du vieux Domaine, c’est là qu’on a passé des nombreuses soirées d’été avec M. Echoes of my travel, en piochant une planche de charcuterie et dégustant les vins du château au coucher de soleil. Il y a de la musique live tout au long de l’été et on y passe vraiment une parenthèse enchantée.

Il y a aussi un Hotel 5 étoiles, la Villa La Coste, pour ceux et celles d’entre vous l’ayant testé, je suis preneuse d’infos :).

Tchin-tchin!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :