Thaïlande pratique, une gastronomie d’exception

La gastronomie thaïlandaise est pour moi aussi fine et diversifiée que la cuisine française ou italienne et a su se faire une place bien méritée sur la scène mondiale. Elle vous fera vibrer les papilles en raison de ses épices, mais surtout garce à une subtilité des saveurs intenses.

La cuisine thaïlandaise invite à une aventure sensorielle : une explosion d’épices qui peut surprendre de prime abord qui laisse place à un délicat équilibre de saveurs. Le plus souvent, le repas se compose des plats délicatement relevés d’une pointe d’ail et de quelques herbes aromatiques.

En Thaïlande, les recettes se déclinent au gré de sa géographie avec des subtiles influences de ses voisins. Dans les endroits touristiques comme Bangkok, Phuket et Koh Samui, on ressent aussi une influence italienne et même brésilienne, française et voire japonaise. Et les nouveaux chefs, notamment à Bangkok, donnent libre cours à leur imagination en mixant ingrédients et modes de préparation d’Orient et d’Occident.

La nourriture est omniprésente, on la prépare et la consomme sur les marchés, dans la rue le long des trottoirs, à côté des temples, près des parcs et dans les centres commerciaux. En 2014, on parlait de plus de 400.000 échoppes ambulantes qui circulaient dans Bangkok et ses environs. On trouve des mangues et des ananas taillés en bouchées prêtes à être consommées, plus loin un vendeur propose ses brochettes de poulet cuites à la minute, on tourne dans la rue et on nous propose un pad Thai… Attention cependant si vous êtes sensibles aux plats épicés, demandez bien que votre plat soit « not spicy » au moment de la commande.

Côté hygiène alimentaire les plats proposés sont généralement d’une extrême fraîcheur, tout est cuisiné le jour même avec des ingrédients achetés quelques heures plus tôt sur le marché. Si vous devez faire la queue et attendre, en général c’est bon signe!

Les spécialités culinaires thaïlandaises

La cuisine thaïe conquiert la planète plus vite que toute autre. Même le Guide Michelin lui consacre un livre depuis 2018! Les ingrédients de base de la cuisine thaïe sont le riz et les nouilles de riz frites (pad thaï). Tour d’horizon de ses principaux plats:

Le pad thaï

C’est le plat thaï par excellence et aussi un des plus connu en dehors du pays. Il est composé de nouilles sautés dans un wok avec des oeufs, du soja, des crevettes ou du poulet, des cacahuètes et de la sauce poisson ainsi que du citron vert. Le goûter, c’est l’adopter!

Le Tom Yam

Un classique de la gastronomie thaïlandaise, le Tom Yam (ou Tom Yum) est une soupe thaï originaire du Laos, en version curry vert et coco et plutôt épicée. C’est une soupe aigre-douce traditionnelle, sans nouilles, avec de la citronnelle, des feuilles de citron kaffir, du galanga, de la sauce poisson. La Tom Yam se décline dans plein de variantes, mais la version classique est aux crevettes et c’est aussi ma préférée.

Le Laap

Une autre spécialité thaïlandaise originaire du Laos et du Nord de la Thaïlande, très epicée. Il en existe plusieurs variétés, avec du poisson ou du bœuf, servi avec du riz gluant.

Le Som Tam

Le Som Tam est une délicieuse salade à base de papaye verte râpée, bien épicée et pleine de saveurs. On y trouve des morceaux de crabe noir, du jus de citron vert et du sucre de canne et on la sert parfois accompagnée de crevettes, de poulet ou de viande de boeuf.

Le curry vert (Green curry)

Le green curry est composé de lait de coco, de poulet, d’ail et de jus de citron vert ainsi que de pâte de curry vert. Il est généralement servi avec du riz et c’est un des meilleurs plats thaïlandais.

Massaman curry en version veggie

Le Massaman curry est un délicieux plat en sauce avec des pommes de terre et de la viande (boeuf ou poulet). C’est un plat délicieux et pas du tout piquant, qui vient des communautés musulmanes du sud de la Thaïlande.

Les soupes de nouilles

C’est un des premiers plats que j’ai gouté lors de mon premier voyage en Thaïlande : une bonne soupe de nouilles fumantes, le plus souvent au poulet (Kuai Tiao Nam Sai). Et si vous êtes un peu aventureux, mettez la dose de piment séché.

Mango Sticky Rice

Le sticky rice au Banyan Tree de Koh Samui

Et enfin le dessert typique, le Mango Sticky Rice, préparé à base de riz gluant au lait de coco accompagné de mangue fraîche bien mûre. C’est un classique de la cuisine thaï que l’on trouve aussi bien dans la rue que dans les palaces et dont on ne peut plus se passer ! Moi j’adore, et le meilleur que j’ai mangé était au Banyan Tree de Koh Samui.

Le sucre, le piment en paillettes, de la sauce poisson et des piments vinaigrés sont les éléments incontournable de la cuisine thaïe. On trouve ces 4 fondamentaux sur chaque table et ils vous permettront de jouer avec les goûts acides, sucrés, salés et piquants pour atteindre l’équilibre parfait.

Coté boissons

Et pour bien accompagner ces bons petits plats, plusieurs boissons locales sont proposées partout dans le pays.

Singha Beer

La bière thaïe est bonne et pas bien chère. Idem pour la Lao Beer ou la Chang Beer. La Singha est la préférée de Mr Echoes of my travels, personnellement je suis plutôt cocktails et smoothies de fruits frais.

Jus de fruits frais: vous aurez une multitude de jus de fruits frais et l’eau de noix de coco fraîche est ma boisson préférée.

Pour le café en Thaïlande, quand vous en commandez, il faut systématiquement spécifier si vous désirez le déguster chaud (hot) ou froid (cold). Le café Oliang (café + glace pilée + beaucoup de sucre) est un classique.

Whisky local: pour les amateurs de whisky, il faut tester le Mekong, au gentil goût d’éthanol, auquel on ajoute du Sprite.

Les Thaïs mangent souvent et en petite quantité, à toute heure de la journée ou de la nuit! On les croise déguster leurs plats debout en marchant ou sur des petites tables de fortunes dressées sur les trottoirs. Fait intéressant, beaucoup de Thaïs ne disposent pas de cuisine à la maison et viennent chercher dans la rue leurs repas qu’ils emportent dans de petits sacs en plastique.

Les restaurants les mieux cotés à Bangkok

Avec sa cuisine de rue légendaire et ses excellents restaurants, Bangkok a légitimement remporté le titre de capitale culinaire de l’Asie depuis quelques années.

Avant d’aborder cette rubrique, gardez à l’esprit que Bangkok est une ville qui bouge énormément, les cafés et restaurants ouvrent, ferment ou déménagent très rapidement. Le mieux est de vous renseigner avant de vous rendre dans tel ou tel lieu. Et à retenir que les Thaïlandais ne dînent pas tard. En effet, après 22h30, les restaurateurs prennent les dernières commandes et les meilleurs stands de cuisine de rue sont fermés vers minuit.

 Gaggan Anand

gaggan-plat-bangkok-restaurant-gastronomique-silencio
Crédit photo : site officiel de Gaggan Anand

S’il y a une adresse que je veux à tout prix essayer, c’est le nouveau restaurant du chef indien Gaggan Anand, passé au Top Chef en mai dernier. La « cuisine indienne progressiste » du chef séduit chaque année de plus en plus de foodies internationaux malgré les tarifs (à partir de 145 euros le menu dégustation) et de 2015 à 2018 inclus, son premier restaurant, le Gaggan, se hisse à la première place de l’influent palmarès asiatique des World’s 50 Best Restaurants et le guide Michelin lui a décerné deux étoiles.  Dans le dernier millésime World’s 50 Best Restaurants, il s’est classé 4ème.

Sra Bua by Kiin Kiin

En plein coeur du quartier des shopping malls à Bangkok, au rez-de-chaussée de l’hôtel Siam Kempinski, on trouve un élégant restaurant qui allie le bois, les hauts plafonds et les bassins d’eau remplis des fleurs de lotus. On y retrouve les saveurs thaïes (épices, curry, soupes) sous des formes nouvelles: glace au curry, crumbles qui condensent les goûts. Le Chef Morten Bøjstrup propose une cuisine raffinée qui revisite la cuisine traditionnelle thaïlandaise avec les techniques de cuisine nordique.

Bo.Lan

Crédit photo: site officiel de Bo.Lan

Bo.Lan, c’est avant tout une histoire d’amour. Tenu par un couple anglo-thaï, ce restaurant niché dans l’Upper Sukhumvit est une adresse intimiste qui ravit les amateurs de produits thaïlandais. Dans un décor très boisé, on y partage des mets issus des fermes locales. Dylan Jones et Duangporn (Bo) Songvisava, ont travaillé sous les ordres du chef David Thompson dans son premier Nahm, à Londres et ont ouvert cette adresse avant ouvert ce restaurant atypique de Bangkok avant même l’arrivée de leur mentor dans la capitale thaïlandaise.

Ruen Urai

Le restaurant Ruen Urai est à l’écart du flot de touristes et reste l’une des dernières oasis cachées de Bangkok, malgré son emplacement central en plein Surawong. Vous pourriez déguster des plats traditionnels comme le canard rouge au curry, et plus originaux, comme les délicieux beignets de cresson (yum puk bung tod krob).

Jay Fai

Crédit photo: Tripadvisor

Un seul vendeur de nourriture de rue a une étoile au guide Michelin dans les guide 2018 et 2019 : l’étal d’omelette au crabe de Supinya Junsuta, le Raan Jay Fai. Jay Fai cuisine à l’aide de deux brasiers à charbon sur le côté de la boutique. Elle achète des des fruits de mer de la meilleure qualité directement auprès de fournisseurs locaux. Compter environ 25€ (en 2017) pour sa fameuse omelette au crabe.

Sur Netflix, dans le documentaire Chef’s Table, le premier épisode est consacrée à la fameuse chef qui cuisine avec des lunettes de ski.

Terrasse du Rim Naam du Mandarin Oriental

Nous avons testé un des 11 restaurants du fameux hôtel Mandarin Oriental. Le choix s’est fait par rapport à notre désir de manger en terrasse. Le Rim Naam se trouve juste en face de l’hôtel, sur les rives du Chao Phraya. La carte propose une sélection de spécialités thaïlandaises auxquelles la chef Pom, apporte sa touche personnelle. Pour être honnête, le cadre est très beau, mais coté cuisine nous avons été déçus. C’est bon, mais il n’y a rien d’exceptionnel.

Namsaah Bottling Trust

Un cadre original, une maison rose bonbon avec un intérieur un peu sombre, où on sert des bons cocktails et une cuisine simple aux ingrédients frais avec une pointe d’originalité.

Once upon a time

Il s’agit d’un petit restaurant situé dans une ancienne maison traditionnelle en bois, vieille de 80 ans, entourée d’un beau jardin. Le restaurant se trouve dans une petite ruelle à l’abri du bruit des grandes artères. On y sert de succulentes spécialités thaïlandaises, avec un beau choix de plats végétariens et végans. Tous les plats sont alléchants, parfumés de citronnelle, d’herbes et de tamarin.

A notre avis, c’est la meilleure soupe Tom Yam qu’on ait mangé en Thaïlande. On a tellement aimé notre Tom Yam aux crevettes qu’on est retourné le lendemain!

Nous avons préféré profiter de la douceur de la soirée sur la terrasse à l’ombre des manguiers. ⚠️ Prévoir du produit moustiques ou demander aux serveurs, car les moustiques sont voraces! À l’intérieur, tout un bric-à-brac d’objets anciens qui, le soir avec la lumière tamisée, donnent une âme au lieu.

Et pour bien finir la soirée après avoir dîné à une de ces belles tables, quoi de mieux qu’un rooftop avec vue sur tout Bangkok et des cocktails excellents? Grâce à ses innombrables gratte-ciels et un climat nocturne agréable toute l’année, Bangkok est la ville parfaite pour les amateurs de rooftop bars (toits terrasses en plein air).

Le plus célèbre est sans conteste le Sky Bar situé sur le toit de la Lebua Tower. La vue sur toute la ville et le fleuve Chao Phraya est à couper le souffle. Les cocktails sont excellents, mais onéreux. Avec le restaurant Sirocco, le duo est devenu mythique depuis leur apparition spectaculaire dans Very Bad Trip / Hangover 2, qui a comme toile de fond la Thaïlande. Du coup, vous ne serez pas les seuls à vouloir prendre des photos, l’endroit est touristique à souhait. ⚠️ Tenue correcte exigée (pas de tongs ni shorts).

Koh Samui

Sur l’île de Koh Samui on a testé plusieurs restaurants thaïlandais et aussi le marché, mais l’endroit qui nous a conquis n’avait rien de thaï, tout au contraire!

Coco Tam’s & Peppina

Je vous présente le Coco Tam’s, à notre avis le meilleur restaurant italien de l’île. Il possède une vue magique à n’importe quelle heure de la journée ou soirée. Nous y sommes allés au moins quatre fois et tout ce qu’on a essayé était frais et délicieux. L’endroit est très beau, décoré avec goût, une belle ambiance et les plats excellents. Et des cocktails au top. C’est simplement, notre endroit préféré sur l’île!

Woobar W Koh Samui

Sur la côte Nord de Koh Samui, à Maenam, vous avez un endroit génial pour prendre un verre dans un cadre exceptionnel au coucher du soleil. Les cocktails sont délicieux et ils ont un large choix de bières.

Koh Phanghan

Sur cette petite île on a mangé les pieds dans l’eau dans des petits restaurants de plage, souvent au restaurant de notre hôtel, le Panviman Resort Koh Phangan.

Un avis sur “Thaïlande pratique, une gastronomie d’exception

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :